• IIIe Journée internationale Fascination of Plants Day

    Le 18 mai 2015, les plantes seront à l’honneur dans le monde entier. Lancée sous l'égide de l’Organisation européenne des sciences végétales (EPSO, Bruxelles), présidée par une directrice de recherche de l’Inra, la Journée de célébration des plantes (Fascination of Plants Day) est portée par 54 pays, dont les 28 pays européens.

  • Santé et nutrition 2.0 : manger, bouger, mesurer !

    La sédentarité et l’obésité sont respectivement les 4ème et 5ème facteurs de risque de mortalité dans le monde. eMouve Recherche, une application sur smartphone développée à l’Inra, en partenariat avec le CHU de Clermont-Ferrand et la société de gestion des données Almerys, permet aujourd’hui de mesurer la dépense énergétique. Démonstration en compagnie de Sylvie Rousset, ingénieure de recherche qui étudie les liens entre certaines pathologies et la nutrition.

  • Informaticien à toute épreuve

    L’informatique, Fabien Travaglia n’est pas tombé dedans quand il était petit. Aujourd’hui développeur à l’Inra d’Avignon, on pourrait penser qu’apprendre son métier n’a pas été pour lui une promenade de santé. Mais c’est sans compter sur les capacités de cet ancien sportif de haut niveau bien entraîné à franchir les obstacles.

  • 1 % des espèces d’arbres stocke la moitié du carbone de l’Amazonie

    Parmi les 16 000 espèces d’arbres qui peuplent la forêt amazonienne, un peu moins de 200 (soit près de 1 %) contribue à la moitié de la croissance et du stockage du carbone de tous les arbres. C’est ce que révèlent des travaux coordonnés par Rainfor, un réseau de chercheurs sud-américains et européens dont l’Inra, le CNRS, le CIRAD et publiés en ligne dans la revue Nature Communications. Cette découverte pourrait aider les scientifiques à prédire le comportement des forêts humides tropicales dans le contexte du changement climatique.

  • L’agronomie globale, terrain de recherche mondial

    Les enjeux de l’agriculture et de la sécurité alimentaire sont planétaires. Preuve s’il en fallait, le thème de l’exposition universelle 2015 à Milan : « nourrir la planète, énergie pour la vie ». Les recherches en agronomie ont dû s’adapter pour répondre à ce défi mondial. L’Inra investit ce nouveau champ qu’est l’agronomie globale.

  • Rendez-vous à l'Exposition universelle de Milan 2015

    L'Exposition universelle de Milan 2015 met à l’honneur une thématique au coeur des défis actuels : « Nourrir la Planète, énergie pour la vie ». 140 pays seront présents, et 20 millions de visiteurs sont attendus. Les membres d’AllEnvi (l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement) engagés dans le projet prendront la parole lors des 46 conférences-débats dans le cadre des Mercredi du Pavillon de la France sur les principaux thèmes répondant à la question : comment assurer à l’ensemble de ses habitants une alimentation suffisante, de qualité, saine et durable ?

  • Quel futur pour notre alimentation ?

    Dans un monde planétaire en mutations profondes, le grand défi du XXIe siècle est bien d'alimenter les hommes... tous les hommes. Les scientifiques, les agriculteurs et les industriels gagneront-ils le pari de l’innovation pour répondre à ce défi ? C'est ce que développe ce nouvel ouvrage de Pierre Feillet aux Editions Quae.

  • Changement climatique, effet de serre… comment ça marche ?

    Les experts du GIEC prévoient un réchauffement moyen à la surface du globe qui pourrait dépasser 4° C vers 2100, avec une augmentation des événements climatiques extrêmes. Face à ces changements, l’heure n’est plus seulement à la lutte contre l’effet de serre et à l’estimation de l’amplitude du changement climatique. Il s'agit d'évaluer les conséquences des modifications pour anticiper les adaptations qu’il convient d’envisager à différentes échelles temporelles et spatiales. L'Inra est partie prenante dans ce défi planétaire.

  • Agriculture : l'alternative du biocontrôle

    Le biocontrôle est défini comme un ensemble de méthodes de protection des cultures basées sur le recours à des organismes vivants ou des substances naturelles. L’Inra est un acteur majeur de la recherche scientifique de cette évolution, en développant des projets qui vont du plus fondamental jusqu’au transfert et à l’application des solutions.

  • Microcosmos

    Le sol est l’un des principaux réservoirs de diversité de la planète. Il recèle une biodiversité encore plus riche que sur terre! Champignons, archées, bactéries… Encore peu connus, ces milliards de microorganismes jouent un rôle essentiel dans la croissance et la santé des plantes et de façon plus générale dans le fonctionnement des écosystèmes.

19 mai 2015
Chêne pédonculé. © Inra, A. Kremer

Le génome du chêne séquencé

Des équipes de recherche de l’Inra et du CEA viennent de séquencer le génome du chêne pédonculé (Quercus robur). Il s’agit du premier séquençage pour une espèce du genre Quercus très largement répandu dans l’hémisphère nord.

09 avr 2015

Politique handicap : l’Inra recrute des chercheurs et ingénieurs

L’Inra recrute des chargés de recherche, chercheurs en début de carrière et expérimentés, et des ingénieurs de recherche débutants et confirmés.

22 avr 2015
Bactérie F. prausnitzii. © Inra, © Plateforme MIMA 2, T. Meylheuc

Maladies inflammatoires de l’intestin : une bactérie intestinale aux propriétés bénéfiques

Des chercheurs de l’Inra ont découvert que la bactérie intestinale F. prausnitziia a non seulement un rôle actif pour protéger de l’inflammation intestinale mais ils proposent également des explications concernant des mécanismes d’action. Ces travaux sont publiés le 21 avril 2015 dans la revue mBio.

Les métaprogrammes
Offres d'emploi
Publié le 20/05/2015
Région Ile-de-France