• Le Mont Ventoux, labo à ciel ouvert

    Des températures en hausse et des précipitations en baisse... Comment les forêts vont-elles répondre à l’évolution du climat de leur habitat naturel ? S’acclimater, s’adapter, migrer : qui va le mieux s’en sortir ? À 1 400 m d’altitude sur le Mont Ventoux, une équipe Inra de l’unité Écologie des forêts méditerranéennes va chercher des réponses. En images…

  • Les trois couleurs du Pinot

    Noir, gris et blanc sont les trois couleurs du Pinot. Une équipe Inra de Colmar a mis en lumière les mécanismes génétiques et cellulaires qui ont conduit à l’apparition de ces trois variétés du célèbre cépage dont la France tire quelques uns de ses meilleurs vins.

  • Des nanoparticules de pomme-de-terre pour vaincre la toxoplasmose

    Un espoir dans la lutte contre la toxoplasmose vient de voir le jour. Des chercheurs ont mis au point un vaccin basé sur l’utilisation de nanoparticules d’amidon qui protège efficacement les souris contre ce parasite insidieux. Ce nouveau concept pourrait être appliqué aux brebis et peut-être même aux humains.

  • Le gazon en pleine lumière

    Le coup d’envoi de l’Euro 2016 de Football en France sera donné dans un an. Souvent en débat dans les grandes compétitions internationales récentes, la qualité des pelouses a été au centre de toutes les préoccupations. Les spécialistes des relations entre l’herbe et la lumière de l’Inra ont ainsi développé techniques et outils pour pérenniser le gazon des stades français. Reportage au stade Pierre Mauroy de Lille.

  • Déchets aujourd’hui, énergie demain

    Le laboratoire de Biotechnologie de l’environnement (LBE) à Narbonne développe des bioprocédés qui dégradent la matière organique des déchets ménagers, agricoles, agro-alimentaires, des boues des stations d’épuration et des effluents viticoles. Domaine de prédilection du labo, la méthanisation permet de valoriser ces déchets en associant dépollution, production de bioénergie et de matières fertilisantes.

  • Vient de paraître : L'alimentation à découvert

    Sous la direction de Catherine Esnouf, Jean Fioramonti et Bruno Laurioux, un livre de synthèses « L’alimentation à découvert » est publié aux éditions du CNRS sur l'alimentation, les conditions de productions des aliments, leur sûreté sanitaire, la sécurité des approvisionnements... Cet ouvrage soutient la présence française à l’Exposition universelle de Milan (mai à octobre 2015), dont une thématique majeure est la nourriture du monde.

  • Les mercredis du Pavillon de la France : Vidéos des conférences-débats

    Durant toute la durée de l’exposition universelle, une série de conférences-débats est organisée pour répondre à la question : « Comment assurer à l’ensemble des habitants de la planète une alimentation suffisante, de qualité, saine et durable ? ». Retrouvez les vidéos des conférenciers Inra.

  • Rendez-vous à l'Exposition universelle de Milan 2015

    L'Exposition universelle de Milan 2015 met à l’honneur une thématique au coeur des défis actuels : « Nourrir la Planète, énergie pour la vie ». 140 pays seront présents, et 20 millions de visiteurs sont attendus. Les membres d’AllEnvi (l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement) engagés dans le projet prendront la parole lors des 46 conférences-débats dans le cadre des Mercredi du Pavillon de la France sur les principaux thèmes répondant à la question : comment assurer à l’ensemble de ses habitants une alimentation suffisante, de qualité, saine et durable ?

  • L’agronomie globale, terrain de recherche mondial

    Les enjeux de l’agriculture et de la sécurité alimentaire sont planétaires. Preuve s’il en fallait, le thème de l’exposition universelle 2015 à Milan : « nourrir la planète, énergie pour la vie ». Les recherches en agronomie ont dû s’adapter pour répondre à ce défi mondial. L’Inra investit ce nouveau champ qu’est l’agronomie globale.

  • Les sols ont-ils de la mémoire ? 80 clés...

    Les sols, pellicule extrêmement superficielle de la Terre, sont aussi le support de la production des aliments. Les utiliser raisonnablement, tout en maintenant leur fertilité, est un enjeu majeur pour la survie de l'Homme. Ce livre en 80 questions-réponses permet d'aborder les multiples facettes de sujet, en n'éludant ni le rappel de notions scientifiques de base, ni le rôle des sols dans les équilibres planétaires.

  • La science à l’écoute des animaux

    Céline Tallet travaille à l'unité Physiologie, environnement et génétique pour l'animal et les systèmes d'élevage (Pegase) de l’Inra de Rennes en tant qu’éthologue. Au sein de l’équipe SysPorc (1), elle se consacre à la compréhension des relations entre l’homme et le porc afin d’améliorer les conditions d’élevage et le bien-être animal, tout en facilitant le travail des éleveurs.

26 jun 2015
Puceron du pêcher (Myzus percicae). © Inra, Elodie Naessens

Comment les pucerons manipulent les plantes

Pour se nourrir, les pucerons ont développé un mécanisme inhibant les défenses immunitaires de la plante. Des chercheurs de l’Inra et du CNRS révèlent pour la première fois que le puceron détourne l’un de ses propres mécanismes de défense pour attaquer et réprimer les réponses immunitaires de la plante hôte.

02 juil 2015
Le domaine de Mirecourt (Inra Nancy) est une installation expérimentale constituée d’une exploitation de polyculture-élevage bovin laitier (240 ha) et d'une unité de recherche Agrosystèmes, Territoires, Ressources (Aster). Sur l'aire d'alimentation, dans la stabulation 1, Claude Bazard longe les auges individuelles de ration.. © © INRA, RIZZO Davide

Une étude inédite permet de chiffrer les emplois liés à l’élevage français 

Le GIS Élevages Demain a développé une méthode permettant d’identifier et de mesurer le nombre d’emplois dépendants d’une activité, et l’a appliqué au cas des élevages français. Ce travail permet ainsi de disposer pour la première fois d’une cartographie fiable et précise des emplois dépendants de l’élevage français.

02 juil 2015
En 2015, l’Inra recrute par concours 49 chercheurs confirmés sur projet. © Inra

En 2015, l’Inra recrute par concours 49 chercheurs confirmés sur projet

L’Inra recrute par concours des chercheurs confirmés, ayant l’expérience de la définition et de la mise en œuvre de projets de recherche. Les inscriptions sont ouvertes du 2 juillet au 3 septembre 2015.

Les métaprogrammes
  • BIOFILM  mixte de  LACTOCOCCUS LACTIS  (coques jaunes) et de  LISTERIA MONOCYTOGENES  (bâtonnets roses), observé en microscopie électronique à balayage.. © inra, Thierry MEYLHEUC
  • Supermarché.. © © INRA, MAITRE Christophe
  • Technologie de génotypage de SNP haut débit par puce ADN (Infinium d’Illumina avec iScan) utilisée pour les programmes de recherche de régions génomiques d’intérêt et pour la sélection assistée par marqueurs des animaux.. © © INRA, BOSCHER Marie-Yvonne
  • Les pâturages : des milieux très diversifiés où l’herbe consommée est toujours sous la dépendance des mêmes facteurs : conduite de l’éleveur (chargement, durée d’accès,...), type de prairie (espèce, stade, saison...), caractéristiques des animaux (race, âge, poids, production,...), autres aliments distribués (fourrages, concentrés, minéraux...).Race bovine normande, race bovine holstein, race bovine tarentaise.. © © INRA, BERNARD Odile
  • Ciel d'orage en Eure et Loir.. © © INRA, WEBER Jean
  • Céréales et tournesols fleuris sur fond de ciel.. © Inra, BEGUEY Alain