• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Cette 3e édition en deux volumes intègre les derniers acquis de la biologie cellulaire et de la génétique moléculaire. Elle offre aux étudiants un panorama de l’ensemble de la biologie végétale enseignée dans les premières années d’études supérieures.. © Inra

Biologie végétale : Nutrition et métabolisme

Cette 3e édition en deux volumes intègre les derniers acquis de la biologie cellulaire et de la génétique moléculaire. Elle offre aux étudiants un panorama de l’ensemble de la biologie végétale enseignée dans les premières années d’études supérieures.

Publié le 24/03/2017

La photosynthèse est à l'origine de pratiquement toute la formation de biomasse de la planète

Cet ouvrage traite de la nutrition hydrominérale, de la photosynthèse et du métabolisme intermédiaire des plantes. Clair et concis, très illustré, le cours est enrichi par des encarts apportant quelques compléments techniques ou historiques. Des questions de révision en fin de chapitre, toutes corrigées, permettent de tester ses connaissances et de s’entraîner avant l’épreuve.

De nouveaux encarts replacent la biologie végétale dans l'actualité (utilisation des engrais, des pesticides, photosynthèse et régulation du climat, chimie verte...)

Quelques compléments sont disponibles sur le site dunod.com (aquaporines, métaux lourds, rhizosphère, rubisco…).  

Les publics plus particulièrement concernés sont les étudiants en licence de sciences de la vie, les étudiants en pharmacie et les élèves en classes prépas BCPST. 

 

 

 

Sommaire : La plante et l’eau / Nutrition minérale / Photosynthèse : mise en évidence / Machinerie photosynthétique et énergétique / Photosynthèse : aspects métaboliques / Devenir des photo-assimilats / Catabolisme chez les plantes / Métabolisme secondaire : quelques aspects /  

 

Les auteurs 

Sous la direction de Jean-François Morot-Gaudry, directeur de recherche honoraire à l’Inra, ancien professeur des universités Versailles-Saint-Quentin et Evry, membre de l’Académie d’agriculture de France 

et de Roger Prat, professeur honoraire à l'université Pierre et Marie Curie Paris. 

François Moreau est professeur de biologie végétale à l'université de Paris 6.

Christophe Maurel est directeur de recherche à l'Inra de Montpellier.

Hervé Sentenac est directeur de recherche à l'Inra de Montpellier.  

 

Biologie végétale : Nutrition et métabolisme

Editions Dunod – coll. Sciences Sup – 3e édition, 256 pages, 2017 – 19,90 euros

EXTRAITS

"Les plantes ne sont pas seulement des objets de recherche originaux, modèles biologiques incontournables pour appréhender le vivant dans sa diversité, mais également les premiers maillons des chaînes alimentaires des animaux et des humains. Elles apportent par l’agriculture la base de notre alimentation, des fibres pour l’habillement, des biomatériaux pour la construction et de nombreux produits utilisés en pharmacie. Les cellules végétales sont de véritables usines chimiques capables de synthèse extrêmement diverses et variées dont l’utilisation par l’homme est appelée à un bel avenir - chimie verte ou plus exactement biosourcée. Les plantes modulent et façonnent également notre environnement."  

"Nous traiterons essentiellement des plantes terrestres. Toutefois, il sera souvent fait référence à d’autres organismes végétaux, soit que leur utilisation dans le domaine étudié constitue un avantage sur le plan expérimental, comme dans le cas des algues, modèle souvent utilisé dans l’étude de la photosynthèse, soit parce qu’il s’agit d’organismes qui, comme les champignons ou les bactéries, établissent des relations symbiotiques avec la plante."