• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Paris

20 nov 2018

Colloque RENESSENS : prévenir la dénutrition chez la personne âgée dépendante

Grand âge et petit appétit : prévenir la dénutrition chez la personne âgée dépendante

Qui sont les petits mangeurs âgés ? Quel impact sur le risque de dénutrition ? Comment les repérer ? Enrichir, supplémenter, fortifier : comment adapter l’offre alimentaire ? Quel coût pour les structures ? Quels bénéfices pour la personne ? Quel impact sur le gaspillage alimentaire ?

Mis à jour le 17/10/2018
Publié le 14/09/2018

20 novembre 2018

FIAP
30 rue CABANIS
75014 PARIS

L’âge s’accompagne fréquemment d’une perte d’appétit, susceptible de réduire les apports nutritionnels et d’augmenter le risque de dénutrition. Si de nombreux facteurs peuvent conduire à cette perte d’appétit (perte de goût, mauvais état bucco-dentaire, solitude, survenue d’une pathologie…), cette perte d’appétit est particulièrement importante chez les personnes âgées dépendantes pour leur alimentation (personnes bénéficiant d’une aide à domicile, d’un portage de repas, personnes vivant en institution). Ceci se traduit par un risque de dénutrition élevé au sein de cette population (45 à 70 % selon les estimations).

Le colloque apportera des éléments de réponse à ces questions en s’appuyant sur les travaux de recherches menés dans le cadre du projet RENESSENS, au travers de résultats concrets et d’essais réalisés sur terrains.
Le projet RENESSENS est un projet financé par l'ANR à hauteur de 900 k€ pour un coût total de 3 millions d’euros. Ce projet a également été soutenu par le pôle de compétitivité Vitagora et la Région Bourgogne-Franche-Comté. Ce projet de 4 ans (2014 à 2017) regroupe 9 instituts de recherche publics, 9 partenaires privés et 2 associations.

Pour en savoir plus sur le projet RENESSENS >>

Pour en savoir plus sur le colloque et INSCRIPTIONS >>