• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Quiz Agriculture et innovation

  • Niveaux :
  • Agriculture & innovation
Question /
Vaches allaitantes de race Aubrac.. © Inra, ROUX Marc

Agriculture numérique :

L’agriculture entre aujourd’hui dans l’ère du numérique pour l’acquisition, le traitement informatique et le partage de données massives. Ce « big data » agricole autorise de nouveaux services et outils qui changeront profondément les pratiques agricoles.

A titre d’exemple, nous présentons un dispositif innovant pour acquérir à haut débit des données sur l’état corporel des vaches afin de surveiller leur santé et leur bien-être.

En début de lactation, une vache laitière mobilise ses réserves corporelles. Jusqu’à combien de kilos peut-elle perdre ?
A
B
C
Agriculture numérique Morpho3D. © Inra

Faux La bonne réponse était : C

Après vêlage, une vache de 650 kg peut perdre jusqu’à 100 kg pour produire du lait. L’équivalent en dépense énergétique de celle d’un homme qui devrait courir un marathon chaque jour ! Cette mobilisation des réserves, lorsqu’elle atteint 100 kg, peut fournir l’énergie pour la synthèse de 800 kg de lait au cours des trois premiers mois de lactation.

Il est très important de surveiller que la vache récupère peu à peu son poids en cours de lactation. Les éleveurs utilisent pour cela un indice : la note d’état corporel, basé sur la forme de la croupe et/ou le gras sous la peau qu’ils évaluent à l’œil ou à la palpation.

Une méthode de mesure rapide et reproductible de ce précieux indice a été développée à l’Inra, par imagerie 3D. Le dispositif comprend une simple caméra associée à un logiciel. Il fournit la note d’état corporel rapidement, aussi souvent que nécessaire, et à moindre coût. De nombreuses applications peuvent dériver de ce dispositif tout à fait accessible pour les éleveurs : étudier les relations entre la note d’état corporel et le bien-être des animaux, leur efficience alimentaire, leurs performances de reproduction et détecter d’éventuels problèmes de santé chroniques.

Agriculture numérique Morpho3D. © Inra

Exact Bonne réponse

Après vêlage, une vache de 650 kg peut perdre jusqu’à 100 kg pour produire du lait. L’équivalent en dépense énergétique de celle d’un homme qui devrait courir un marathon chaque jour ! Cette mobilisation des réserves, lorsqu’elle atteint 100 kg, peut fournir l’énergie pour la synthèse de 800 kg de lait au cours des trois premiers mois de lactation.

Il est très important de surveiller que la vache récupère peu à peu son poids en cours de lactation. Les éleveurs utilisent pour cela un indice : la note d’état corporel, basé sur la forme de la croupe et/ou le gras sous la peau qu’ils évaluent à l’œil ou à la palpation.

Une méthode de mesure rapide et reproductible de ce précieux indice a été développée à l’Inra, par imagerie 3D. Le dispositif comprend une simple caméra associée à un logiciel. Il fournit la note d’état corporel rapidement, aussi souvent que nécessaire, et à moindre coût. De nombreuses applications peuvent dériver de ce dispositif tout à fait accessible pour les éleveurs : étudier les relations entre la note d’état corporel et le bien-être des animaux, leur efficience alimentaire, leurs performances de reproduction et détecter d’éventuels problèmes de santé chroniques.

 

Veuillez choisir une réponse