• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Quiz Agriculture et innovation

  • Niveaux :
  • Agriculture & innovation
Question /
groupe agriculteurs dans un champ à Estrées-Mons. © Inra, Aline WAQUET

Innovation ouverte  :

L’ « innovation ouverte », c’est une conception différente de l’innovation, non plus linéaire et fragmentée, mais associant d’emblée la plus grande diversité de partenaires, de la recherche au terrain. Il s’agit de construire une intelligence collective autour d’une innovation, de partager des réseaux et d’impliquer les utilisateurs dès le début de la conception.

une méthode de sélection participative impliquant directement les agriculteurs a été développée à l’Inra. Etait-ce pour :
A
B
C
Population de blé tendre issue de croisements de variétés dites « anciennes » (dont la variété Rouge de Bordeaux), suivie dans le cadre d’une thèse sur la méthodologie de la sélection participative (projet européen Solibam). Ferme de Port Sainte Marie.. © Inra, Véronique Chable

Faux La bonne réponse était : C

Le blé tendre bio. Un travail de huit ans (2007-2015), co-construit entre des associations de paysans et une équipe de l’Inra, a permis d’élaborer une approche innovante de sélection décentralisée et participative à la ferme pour le blé tendre bio.

Un réseau d’une vingtaine de paysans a testé des populations de blé obtenues à partir de croisements de variétés anciennes et de quelques variétés modernes créées pour l’agriculture biologique. Chaque ferme a testé entre 6 et 35 populations de son choix, en comparant avec des variétés témoins, dont  la variété Renan, largement utilisée en agriculture biologique. Les paysans qui le souhaitaient pouvaient sélectionner des épis et les envoyer à l’équipe de recherche, qui analysait le progrès génétique.

Dans cette démarche, l’innovation est double : variétale, car elle a permis de créer de nouvelles populations de blé adaptées au terroir et aux débouchés de chacun, et organisationnelle, car chaque paysan  est acteur  de la sélection sur sa ferme, tout en bénéficiant, grâce au réseau, du partage des résultats, et des échanges de nouvelles populations à tester.

Population de blé tendre issue de croisements de variétés dites « anciennes » (dont la variété Rouge de Bordeaux), suivie dans le cadre d’une thèse sur la méthodologie de la sélection participative (projet européen Solibam). Ferme de Port Sainte Marie.. © Inra, Véronique Chable

Exact Bonne réponse

Le blé tendre bio. Un travail de huit ans (2007-2015), co-construit entre des associations de paysans et une équipe de l’Inra, a permis d’élaborer une approche innovante de sélection décentralisée et participative à la ferme pour le blé tendre bio.

Un réseau d’une vingtaine de paysans a testé des populations de blé obtenues à partir de croisements de variétés anciennes et de quelques variétés modernes créées pour l’agriculture biologique. Chaque ferme a testé entre 6 et 35 populations de son choix, en comparant avec des variétés témoins, dont  la variété Renan, largement utilisée en agriculture biologique. Les paysans qui le souhaitaient pouvaient sélectionner des épis et les envoyer à l’équipe de recherche, qui analysait le progrès génétique.

Dans cette démarche, l’innovation est double : variétale, car elle a permis de créer de nouvelles populations de blé adaptées au terroir et aux débouchés de chacun, et organisationnelle, car chaque paysan  est acteur  de la sélection sur sa ferme, tout en bénéficiant, grâce au réseau, du partage des résultats, et des échanges de nouvelles populations à tester.

 

Veuillez choisir une réponse