• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

FeedScreen® : un Laboratoire Commun INRA – DELTAVIT

La Société DELTAVIT et l’unité TOXALIM (Toxicologie Alimentaire, Toulouse) ont créé un Laboratoire Commun, avec le soutien de l’ANR,  pour étudier l’impact d’ingrédients alimentaires sur l’immunité du porcelet en élevage. Cette collaboration doit à terme, permettre d’identifier de nouveaux composés aux effets bénéfiques sur la santé des animaux.

Le domaine de Bourges Galle à Avord (18520) est une unité expérimentale pluri-espèces, avec 2 principaux axes de recherche : l'amélioration génétique et la sélection animale. Le troupeau expérimental porcin est composé de 160 truies et renouvellement . L'unité est rattaché scientifiquement à l'UR 337, Station de Génétique Quantitative Appliquée (SGQA), de Jouy-en-Josas.. © Inra, CATTIAU Gilles

Un projet partenarial soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR)

FeedScreen® fait partie des premiers projets de recherche INRA qui inaugurent la nouvelle forme de partenariat, mise en place par l’ANR, pour favoriser les collaborations entre laboratoire publics et PME, les LabCom (Laboratoires Communs). Présenté lors de l’appel à projets « LabCom 2013 », le projet FeedScreen porté par l’unité TOXALIM (UMR INRA - INP - UPS Toulouse 1331 Toxicologie Alimentaire) et son partenaire DELTAVIT, filiale du groupe CCPA, a été retenu et sera financé en partie par l’Agence pour une durée de trois ans.

Le projet scientifique du LabCom FeedScreen®

FeedScreen® a pour objectif de proposer une méthode pour déterminer la "valeur santé" des ingrédients alimentaires et des aliments. Cette méthode devrait permettre d’identifier de nouveaux ingrédients alimentaires ayant des effets bénéfiques sur la muqueuse digestive des porcelets en période de post-sevrage afin de prévenir toutes infections entrainant l’usage d’antibiotiques. Cet objectif s’inscrit pleinement dans une stratégie nationale (EcoAntibio 2012-2017) et internationale de réduction de l’utilisation en élevage de ces substances médicamenteuses pour diminuer les risques d’apparition d’antibio-résistances chez les bactéries pathogènes.

Pour atteindre cet objectif, FeedScreen® va :

  • Evaluer les effets santé d’un panel d’ingrédients. Ce travail sera réalisé sur des fragments d'intestins mis en culture (explants cellulaires) puis mis en contact avec des ingrédients alimentaires. Les chercheurs mesureront ces effets sur des marqueurs biologiques de santé connus en utilisant principalement l'amplification génique (PCR).
  • Evaluer ces ingrédients et marqueurs in vivo sur des porcelets en post-sevrage. Des tests de validations seront menés en conditions expérimentales. Cette phase permettra de valider la méthode de sélection d’ingrédients d’intérêt et d’identifier des marqueurs systémiques de la santé intestinale des porcelets utilisables en situation d’élevage.
  • Appliquer en situation réelle les résultats obtenus en laboratoire. Les ingrédients et marqueurs seront testés dans des élevages présentant des pathologies récurrentes. Cette dernière phase a pour objectif de valider la pertinence économique des solutions nutritionnelles préventives proposées et des marqueurs retenus.

A l’issue de ces trois premières années, le LabCom vise à transposer ses résultats à d’autres espèces animales d’élevage (volaille notamment) et à adapter les résultats obtenus à différentes matrices alimentaires.

Les compétences développées au sein de FeedScreen® devront permettre à Deltavit de:

  • maîtriser de nouvelles méthodes originales d’évaluation de la valeur santé des aliments ;
  • maîtriser des méthodes d’identification de produits naturels utilisables comme alternatives aux antibiotiques ;
  • intégrer le paramètre santé dans la routine des formulations des aliments pour animaux.
Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Contact DELTAVIT-ZA du Bois de Teillay-35150 Janzé :
Fabrice ROBERT (02 99 47 53 00)
Département(s) associé(s) :
Santé animale
Centre(s) associé(s) :
Occitanie-Toulouse

En savoir plus

Les Laboratoires communs organismes de recherche publics - PME / ETI (LabCom)
L'objet de ce nouveau programme est d'inciter les acteurs de la recherche publique à créer de nouveaux partenariats structurés  à travers la création de "Laboratoires Communs" entre une PME ou une ETI et un laboratoire d'organisme de recherche de droit public. Un Laboratoire Commun est défini par la signature d'un contrat définissant son fonctionnement, et notamment :

  • une gouvernance commune,
  • une feuille de route de recherche et d'innovation,
  • des moyens de travail permettant d'opérer en commun la feuille de route,
  • une stratégie visant à assurer la valorisation par l'entreprise du travail partenarial.

http://www.agence-nationale-recherche.fr/LabCom-2014