• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

AMAIZING :  : un Investissement d’Avenir pour de nouvelles variétés de maïs et une agriculture durable

Le lancement officiel du projet d’Investissement d’Avenir AMAIZING a eu lieu le 9 novembre 2011 à Versailles. Coordonné par l’Inra, le projet a pour ambition de relever les défis d’une production de maïs durable et de qualité. Il permettra de développer les technologies nécessaires à la création de nouvelles variétés pour faire face à des conditions agro-écologiques en pleine évolution, soutenant ainsi la compétitivité de la filière française.

Culture de maïs dans le  BOCAGE  normand.. © © INRA / Gérard PAILLARD, PAILLARD Gérard
Par Service presse Inra (01 42 75 91 86)
Mis à jour le 07/02/2013
Publié le 16/11/2011

Piloté par Alain Charcosset, directeur de recherche à l’Inra de Versailles-Grignon*, AMAIZING conjugue des approches génotypiques et phénotypiques mettant en œuvre des techniques d’analyses haut débit afin d’identifier les facteurs impliqués dans les caractères d’intérêt agronomique tels que le rendement, la qualité et la tolérance aux stress abiotiques. Le projet permettra ainsi in fine de développer des outils et méthodes de sélection innovants, directement exploitables par les acteurs industriels du projet, afin de soutenir la compétitivité des filières françaises de sélection et de production du maïs.

 © Import
© Import
AMAIZING permettra également de créer des synergies uniques avec des projets collaboratifs internationaux tels que le projet DROPS1(DROught-tolerant yielding PlantS) financé par l’Union européenne ou l’Integrated Breeding Platform2. Ces collaborations prometteuses faciliteront les échanges de résultats pour accélérer le développement d’outils de sélection performants.

AMAIZING est l’un des 5 lauréats du premier appel à projets « Biotechnologies et Bioressources » - de la rubrique d'excellence "Santé et biotechnologies" du programme Investissements d’Avenir. Il réunit l’expertise scientifique et technique de 24 partenaires** publics et privés : 13 laboratoires de recherche, 2 instituts techniques, 7 coopératives et sociétés semencières et 2 sociétés de biotechnologies. L’ensemble du projet représente un investissement total de 27,5 millions d’euros sur 8 ans et bénéficie d’une aide de 9 M€ de l’ANR (Agence nationale de la recherche).

*Unité mixte de recherche Génétique végétale de l’Inra, CNRS, Université Paris-Sud, AgroParisTech, unité mixte de référence au niveau national pour la génétique des caractères quantitatifs chez les végétaux.

**Voir annexe Liste des partenaires.

1 Coordonné par l’Inra, le projet européen DROPS (2010-2015) a pour objectif de répondre aux problèmes soulevés par la raréfaction des ressources en eau, grâce au développement de variétés de céréales plus résistantes à la sécheresse et/ou qui valorisent mieux l'eau d'irrigation ou des pluies.

2 Créé par le CGIAR (Consultative Group on International Agricultural Research) en 2003, le Generation Challenge Program a pour objectif d’utiliser la diversité génétique et les biotechnologies végétales pour créer et améliorer des cultures adaptées à la sécheresse et à un environnement aride. Dans le cadre de ce programme, l’Integrated Breeding Platform a été mise en place pour faciliter les échanges d’information et d’outils autour de programmes de sélection, dans l’optique d’accélérer la création de nouvelles variétés dans les pays en développement. Cette plateforme a également bénéficié d’un financement de la Bill et Melinda Gates fundation.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Biologie et amélioration des plantes
Centre(s) associé(s) :
Versailles-Grignon

En savoir plus