• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Mesure individuelle de la consommation alimentaire de poulets élevés en groupe au sol

L’Unité de Recherches Avicoles du Centre INRA de Nouzilly a développé, en collaboration avec l’Institut Polytechnique de Tours, un prototype de mangeoire permettant l’enregistrement de la consommation individuelle de poulets élevés en groupe au sol.

POULET  lourd séxé de souche Ross 708 élevé au sol et agé de 43 jours. © NICOLAS Bertrand
Mis à jour le 27/12/2013
Publié le 04/12/2013

Aujourd’hui la mesure de la consommation alimentaire individuelle de poulets ne peut se faire qu’en isolant l’animal dans une cage. La quantité d’aliment consommé est alors calculée par la différence entre la quantité d’aliment distribué moins la quantité d’aliment restant. Cependant, cet élevage en cage ne représente pas les conditions réelles d’élevage (en groupe au sol) et ne prend donc pas en compte les facteurs de variation de la consommation individuelle comme les effets comportementaux ou environnementaux. De plus, il n’est pas possible de mesurer une consommation alimentaire dès les premiers jours de l’animal ; il faut attendre 2 à 6 semaines d’âge pour enregistrer une consommation alimentaire.

Le prototype fonctionnel de mangeoire (voir Figure) mis au point par l’INRA, en collaboration avec l’Institut Polytechnique de Tours, est une structure d’alimentation circulaire, une forme déjà utilisée en élevage. L’enregistreur possède plusieurs accès à l’aliment équipés chacun de jauge de pesée et de système RFID permettant de reconnaître spécifiquement l’animal et de calculer en continu la différence de poids de la mangeoire entre le moment où l’animal est entré dans la mangeoire et le moment où il en est ressorti. L’accès à l’aliment s’effectue au travers d’un orifice ajustable à la croissance des animaux. Les animaux s’alimentent ad-libitum sans contraintes. Ce dispositif, équipé d’un système anti-gaspillage, permet une mesure précoce et donc plus fine de la quantité d’aliments ingérés. Aujourd’hui développé et testé sur des poulets, il est envisageable d’élargir l’utilisation de ce dispositif sur d’autres espèces aviaires.

Par rapport aux équipements existants, ce dispositif présente l’avantage de ne pas isoler les animaux de ses congénères : ainsi les études réalisées par l’INRA de Tours montrent que les performances de croissance sont identiques à celles obtenues avec des mangeoires témoins. L’efficacité de ce nouveau dispositif a été démontrée en conditions habituelles d’élevage de poulets en groupe au sol (paramètres zootechniques (croissance, mortalité, anatomie) et comportementaux).

A partir du prototype, un nouvel équipement peut être développé et commercialisé à l’attention en priorité des sélectionneurs avicoles, des industriels de l’alimentation animale et des groupements de producteurs. Ce dispositif peut être également utilisé dans le cadre d’études sur la nutrition, la croissance, le comportement et la génétique des poulets.

INRA Transfert recherche des partenaires industriels pour développer et valoriser cette installation brevetée (demande de brevet FR1255242 déposée le 6 juin 2012 par l’INRA, puis étendue par voie PCT (EP2013/061643)) par la concession de licence ou d’option de licence adossée à un programme de R&D.

Schéma de la  MANGEOIRE  enregistreuse de la consommation individuelle de volailles élevées en groupe au sol. © CHABAULT Marie
Schéma de la MANGEOIRE enregistreuse de la consommation individuelle de volailles élevées en groupe au sol. © CHABAULT Marie

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Marie CHABAULT Unité de Recherches Avicoles
Chargée de valorisation INRA Transfert :
Réjane LE TINEVEZ (01 42 75 93 02)

Applications Industrielles

Développement et commercialisation d’un équipement d’élevage destiné :

  • aux sélectionneurs avicoles pour l’amélioration de l’efficacité digestive des animaux
  • aux groupements de producteurs
  • aux industriels de l’alimentation animale pour l’amélioration des formules alimentaires
  • aux laboratoires de recherche qui travaillent sur la nutrition, la croissance, le comportement et la génétique des poulets

Avantages

  • Mesure individuelle de la consommation alimentaire (pas d’erreur d’identification des animaux car il n’y pas d’encombrement à la mangeoire ; un seul animal peut passer la tête au travers de l’orifice d’accès à la mangeoire)
  • Conditions optimum pour le bien-être animal : l’animal n’est pas isolé de ses congénères (élevage en groupe, au sol)
  • Les animaux s’alimentent ad-libitum sans contraintes
  • Les performances de croissance des animaux ne différent pas entre une mangeoire témoin et ce prototype
  • La mangeoire peut être installée là où on le souhaite dans l’élevage
  • Système applicable à tous les âges et toutes les tailles de volaille; l’orifice d’accès à l’aliment est ajustable en fonction du développement des animaux
  • Ce dispositif, équipé d’un système anti-gaspillage, permet une mesure précoce et donc plus fine de la quantité d’aliments ingérés
  • Application à différentes espèces de volaille
  • La productivité de toute la filière avicole pourra être améliorée in fine