Di@gnoPLant®  propose  plusieurs applications de phytoprotection pour smartphone et tablette, permettant d'identifier et de localiser des maladies, étapes cruciales en santé végétale pour détecter des bio-agresseurs et réduire les pesticides.  
 . © Inra, BLANCARD Dominique

Colloque Agriculture et Innovation 2025 : vidéos

Organisé par l'Acta, AgroParisTech, l'Inra et l'Irstea, ce colloque s'est déroulé dans le cadre du Salon international de l'Agriculture 2016. Il s'inscrit dans le prolongement de la mission "Agriculture - Innovation 2025", confiée en 2015 à 4 personnalités de ces 4 organismes par les ministres en charge de l'Agriculture et de la Recherche. Ce colloque était relayé en direct vidéo sur le web et via Twitter sous le hashtag #AI2025.

Mis à jour le 08/03/2016
Publié le 26/01/2016

Le rapport de la mission Agriculture-Innovation 2025 conduite sur l'année 2015 par les présidents-directeurs généraux de l'Inra (François Houllier) et de l'Irstea (Jean-Marc Bournigal), le directeur général de l'Acta (Philippe Lecouvey) et le président du conseil d'administration d'AgroParisTech (Pierre Pringuet) a identifié trois grandes priorités : développer une approche "système" et faire de l'agriculture un contributeur à la lutte contre le dérèglement climatique ; permettre le plein développement des nouvelles technologies dans l'agriculture ; fédérer tous les acteurs de la recherche, de l'expérimentation et du développement agricole en appui à la compétitivité.

Le colloque du 29 février 2016 visait à apporter un éclairage prospectif et transversal sur les propositions de la mission Agriculture-Innovation 2025. Les quatre auteurs du rapport de cette mission participaient aux présentations et aux débats. Après une présentation de la mission "Agriculture - Innovation 2025" par Jean-Marc Bournigal, président de l'Irstea, ce colloque s'est articulé autour de deux sessions :

  • Les propositions de la mission dans un contexte national et international
  • Des systèmes agricoles aux systèmes alimentaires.

Il a été conclu par l'intervention de Thierry Mandon, Secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, et Stéphane Le Foll, Ministre en charge de l'Agriculture, qui ont lancé, à la suite de cette mission, un Plan Agriculture-Innovation 2025.

Dans son intervention, Thierry Mandon salue le travail de la mission Agriculture-Innovation 2025, un travail de qualité, concret, mené dans un temps très bref. « Cette aventure passionnante était animée par deux convictions : premièrement, l'innovation est un moyen pour l'agriculture française de reprendre un coup d'avance [...] deuxièmement, il faut un accompagnement pour la qualité de nos produits. ». Il explique ensuite que sur 5 programmes dessinés dans la stratégie nationale de recherche, 3 recoupent les priorités de la mission Agriculture-Innovation 2025, ce qui va ouvrir des financements, par exemple avec l'appel à projets pour les Instituts de convergence lancé en décembre dernier dans lequel sont éligibles les projets relatifs au climat et au numérique. À travers les programmes d'investissement d'avenir seront par ailleurs relancés des investissements significatifs dans toutes les nouvelles technologies de sélection.

Stéphane Le Foll explique que le plan Agriculture-Innovation 2025 est là pour redonner des perspectives à 10 ans pour une agriculture française qui compte parmi les premières au monde. Ceci en s'appuyant sur des innovations et donc sur la recherche et le développement. Il souligne que la question du numérique et de l'accès aux données est essentielle. Les programmes "Casdar" du ministère de l'Agriculture consacreront 3 à 4 millions d'euros pour financer des recherches dans ce domaine. Il présente ensuite un deuxième outil : les "living labs" ou laboratoires vivants. Ces laboratoires associent instituts de recherche, instituts techniques, agriculteurs, entreprises et citoyens. Pour le Ministre, ils permettent de prendre en compte la question du lien social et la dimension culturelle dans l'appropriation des objets : innovations, objets agricoles, etc. Les deux premiers laboratoires vivants, expérimentaux, sont en cours de lancement : l'un sur les céréales, grandes cultures et agro-écologie en Auvergne, en collaboration avec Limagrain et le deuxième sur l'élevage durable en Bretagne. Troisième enjeu, le plan Agriculture-Innovation 2025 doit aussi prendre en compte la problématique des sols. Le programme 4 pour 1000 lancé lors de la COP21 à Paris prévoit de stocker du carbone dans les sols pour le climat et pour améliorer leur fertilité. Il s'agit de financer ce programme et de l'intégrer dans la nouvelle politique agricole commune européenne et dans la politique mondiale. Le Ministre propose enfin d'accueillir en France la première infrastructure numérique pour gérer les données relatives au stockage du carbone dans les sols. Il conclut en soulignant que l'agriculture est au cœur des enjeux climatiques et de développement social.

Programme

Animation : Olivier Alleman, Journaliste, Campagnes TV

15 h Introduction : Présentation de la mission Agriculture Innovation 2025
Philippe Lecouvey, Acta - Diaporama de la présentation (PDF)

15 h 15 Séquence 1 – Les propositions de la mission Agriculture et Innovation 2025 (A&I 2025) dans le contexte national de la Recherche et Développement (R&D) agricole et dans le contexte international de la place de l’agriculture dans les stratégies de recherche et d’innovation

> Les stratégies agriculture et innovation dans différents pays
Françoise Vedele, Inra - Diaporama de la présentation (PDF)

> Les scénarios de la prospective du système français de R&D agricole à l’horizon 2025
Samy Ait-Amar, Acta - Diaporama de la présentation (PDF)

Table ronde : La recherche et l’innovation au service de la compétitivité durable de l’agriculture, avec :
- Samy Aït-Amar, Acta
- Jean-Marc Bournigal, Irstea
- Michel Griffon, Association AEI – Agriculture écologiquement intensive
- Sébastien Vallas, John Deere
- Aldo Longo, Commission européenne – DG Agri
- Françoise Vedele, Inra
 
16 h 30 Séquence 2 – Des systèmes agricoles aux systèmes alimentaires : de la nécessité de ne pas limiter les efforts de recherche et d’innovation au seul maillon de l’exploitation agricole

> La compétitivité du secteur agricole et agro-alimentaire français : Constats et propositions
Hervé Guyomard, Inra - Diaporama de la présentation (PDF)

> Renforcer l’autonomie protéique de la France : jouer simultanément sur les facteurs d’offre et de demande : les protéines
Catherine Esnouf, Inra - Diaporama de la présentation (PDF)

Table ronde : Coopération et coordination des acteurs des systèmes alimentaires pour assurer leur compétitivité durable, avec  :
- Dominique Chargé, Terrena
- Catherine Esnouf, Inra
- Robert Volut, Ania
- Hervé Guyomard, Inra
- Pascale Hebel, Credoc
- Pierre Pringuet, Pernod-Ricard
 
17 h 45 Enseignements du colloque
François Houllier, président directeur général de l'Inra
 
18 h Conclusion
Thierry Mandon, Secrétaire d’État à l'Enseignement supérieur et à la recherche
Stéphane Le Foll, Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt

En direct

Le colloque s'est tenu le lundi 29 février au Salon international de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Hall 1.1, Espace 2000 de 14 h 30 à 18 h 30. Il était retransmis en direct sur le web depuis cette page (direct vidéo). Les échanges restent en ligne ci-dessous :


   

Un colloque suivi de neuf rencontres

Les rencontres de l'Inra au Salon international de l'Agriculture 2016, également sur le thème « Agriculture et innovation », prolongent ce colloque. Elles reprendront les neuf axes du rapport Agriculture-Innovation 2025 remis par l'Irstea, AgroParisTech, l'Acta et l'Inra à Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Thierry Mandon Secrétaire d’État en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Axelle Lemaire, Secrétaire d’État au Numérique le 22 octobre 2015.
Elles se tiennent du mardi 1er mars au vendredi 4 mars et sont organisées avec l’Acta et l’Irstea.

Dossier et vidéos des rencontres >

Rapport Agriculture - Innovation 2025

Les 4 personnalités du monde scientifique et agronomique, représentants de l'Irstea, d'AgroParisTech, de l'ACTA et de l'Inra, ont présenté officiellement jeudi 22 octobre la synthèse du rapport que leur avaient confié le Ministre de l'Agriculture et le Secrétaire d’État de la Recherche. 3 priorités, 9 axes, 30 projets et une centaine d'actions au total pour faire vivre, au cours des 10 prochaines années, l'agriculture au cœur de l'innovation.

En savoir plus >