• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Analyse de la politique laitière européenne à l’aide d’un modèle

Le secteur laitier européen fait face à une période de changements significatifs qui sont dus à trois décisions majeures : l’élargissement de l’Union Européenne aux nouveaux pays adhérents, la réforme de Luxembourg de juin 2003 et les négociations qui ont actuellement lieu à l’OMC. L’objectif des chercheurs est d’explorer l’impact de réformes possibles de la politique laitière européenne, notamment le cas d’une augmentation graduelle et significative des quotas laitiers.

Trois types de  LAIT  UHT normalisé (entier, demi écrémé, écrémé ). Cruche et verre de  LAIT  UHT demi écrémé. © BOSSENNEC Jean-Marie
Mis à jour le 05/09/2013
Publié le 14/11/2007
Mots-clés :

Ces travaux de recherche reposent sur une modélisation fine de l’ensemble de la filière : production laitière, transformation du lait en 14 produits finaux, demande de produits transformés et ce pour chacun des pays européens. L’une des originalités du modèle utilisé est qu’il tient compte des équilibres des deux principaux composants du lait que sont la matière grasse et la matière protéique. Les résultats de simulation reposent sur une hypothèse d’ajustement instantané des marchés.

Les chercheurs ont étudié plusieurs scénarios à l’horizon 2014/2015. Le premier – scénario de référence – correspond à la politique telle qu’elle a été définie par la réforme de Luxembourg (baisse des prix d’intervention du beurre de 25 % et de la poudre de lait écrémé de 15 %, augmentation graduelle des quotas laitiers, introduction des aides directes découplées) en y intégrant des hypothèses de politique commerciale telles qu’elles sont envisagées à l’OMC (suppression des subventions aux exportations et baisse des droits de douane). Les autres scénarios intègrent des augmentations graduelles des quotas laitiers à partir de 2008/2009.

Dans le scénario de référence, l’application du modèle donne les résultats suivants :

  • Un prix du lait en 2014/15 inférieur de 7 % par rapport à son niveau de 2003/04
  • Le prix du beurre est au niveau du prix d’intervention
  • Le prix de la poudre de lait écrémé est supérieur au prix d’intervention
  • L’Union Européenne n’est pas compétitive sur le marché international du beurre
  • Les exportations européennes diminuent à l’exception de celles de fromage
  • Les prix des produits laitiers dans l’UE se rapprochent sensiblement des prix mondiaux

Lorsque les chercheurs intègrent dans le scénario des augmentations des quotas laitiers, respectivement 1 et 2% d’augmentation par an, les résultats montrent une diminution progressive des prix du lait à partir de 2007/2008. Un accroissement de la production de lait de 1% conduisant à une baisse du prix du lait de 3% environ. L’augmentation des quotas conduit assez rapidement à une situation comparable à celle qui prévaudrait si il n’y avait pas de quotas. De nombreux résultats sont fournis relatifs aux marchés des différents produits laitiers

Contact scientifique :

Vincent REQUILLART - CV
Toulouse School of Economics (GREMAQ-INRA & IDEI)
UMR 5604
Manufacture des Tabacs. Aile Jean-Jacques Laffont
21 Allée de Brienne
31 000 Toulouse, France
Tel : 33 (0) 5 61 12 86 07
Vincent.Requillart@toulouse.inra.fr

Pour en savoir plus :

  • Bouamra Z. et V. Réquillart (2005). EDIM reports (Report on Dairy Policy (Report D05.02) and Report on dairy policy simulations (Report D08.05). EU project SSPE-CT-2004-502111. (http://edim.vitamib.com).
  • Burrell, A. et R. Jongeneel (2001). A model of the EU's dairy and beef producing sector. Policy simulations: Agenda 2000 and beyond. Impact of milk quota abolition on milk and beef production. Wageningen University, Final report for FAIR5-CT97-3481.
  • Cathagne A., H. Guyomard et F. Levert (2006). Milk quotas in the European union: Distribution of marginal costs and quota rents. EDIM Working paper 01/2006. (http://edim.vitamib.com).
  • Moro D., M Nardella et P. Sckokai (2005). Regional distribution of short-run, medium-run and long-run quota rents across EU-15 milk producers. EDIM Working papers 03-2005. (http://edim.vitamib.com).