Consommation des légumes par les personnes âgées

Les chercheurs ont montré que le niveau de consommation de légumes était fonction de l’âge. Ils ont constaté une nette augmentation  de cette consommation au moment du passage à la retraite du fait des changements intervenant dans les modes de consommation, les personnes retraitées prenant en général leur déjeuner à domicile.

Fruits et légumes sur les étals du marché procençal de la ville de Fréjus (83600, Var).. © Inra, SLAGMULDER Christian
Mis à jour le 04/01/2016
Publié le 22/09/2015

Le but de l’étude était de décrire les changements intervenant dans la consommation de légumes au fil de l’avancée en âge. L’enquête a été réalisée à partir d’un échantillon composé de 16 000 agents d’EDF-GDF dont les chercheurs savaient qu’ils prendraient leur retraite entre 1991 et 2009 (la cohorte GAZEL). En 1990, 17,7 % d’hommes et 31% de femmes déclaraient consommer des légumes tous les jours. Les enquêtés ont été interrogés sur leurs habitudes alimentaires à quatre reprises entre 1990 et 2009. La part de ceux qui consommaient des légumes tous les jours a augmenté avec l’âge, chez les hommes et chez les femmes.

Parmi les personnes interrogées, moins de la moitié déclaraient prendre leur déjeuner à domicile lorsqu’ils travaillaient tandis que la quasi-totalité déclarait le prendre à domicile lorsqu’ils étaient en retraite. Les chercheurs ont constaté un changement important et significatif du niveau de consommation de légumes chez ceux qui avaient changé leur lieu de déjeuner lors de leur passage en retraite.

En résumé, les chercheurs ont constaté sur cette cohorte que le niveau de consommation de légumes augmentait avec l’âge. Le passage à la retraite, quand il s’accompagnait de changements dans le contexte des repas, se traduisait par une forte augmentation de la consommation de légumes.
 

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Marie Plessz UR1303 ALISS - 65 bvd Brandebourg - 94205 Ivry sur Seine

En savoir plus

A propos de la chercheure : https://www6.versailles-grignon.inra.fr/aliss/Membres/PLESSZ-Marie

Ce travail a été réalisé en collaboration avec l’unité UMS 011 de l’Inserm, le département Nutrition de l’Hôpital Ambroise Paré, et l’Université de Versailles Saint Quentin. La cohorte GAZEL a bénéficié du soutien de l’entreprise EDF-GDF, de la CCAS et de la Camieg.

Plessz M, Guéguen A, Goldberg G, Czernichow S, Zins M. Ageing, retirement and changes in vegetable consumption in the GAZEL cohort, France 1990-2009. British Journal of Nutrition, accepté le 12 juin 2015, publié en ligne le 18 août 2015.

URL de la version ‘Firstview’
http://journals.cambridge.org/action/displayAbstract?fromPage=online&aid=9912992&fulltextType=RA&fileId=S0007114515002615