• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
Portrait Sylvie Lortal, Ciag La biodiversité des ferments - juin 2015. © Inra, Nicole Ladet

Les aliments fermentés, mine d’innovations et trésors pour la santé

Les aliments fermentés, étroitement liés à la créativité de l’homme et aux ressources dont il dispose, relèvent d’un processus d’innovation continu. De l’échelle artisanale à l’industrialisation, ils ont permis de diversifier les goûts et de sécuriser les produits. Aujourd’hui, les scientifiques s’intéressent de plus en plus à leurs effets sur notre santé. Interview de Sylvie Lortal, microbiologiste Inra spécialiste des ferments lactiques à l’occasion du Carrefour de l’innovation agronomique dédié à l’alimentation et la fermentation.

Par Patricia Léveillé
Mis à jour le 12/08/2015
Publié le 12/08/2015

Nos repas seraient bien tristes sans les aliments fermentés ! Que ce soit pour les entrées, plats de viandes et de poissons, les fromages ou les desserts, ou encore les boissons, ils occupent une place unique dans notre alimentation. La fermentation est un procédé de transformation des matières premières via l’action des micro-organismes (bactéries, levures, champignons), simple, économe et qui nécessite peu d’équipements. Les premiers produits fermentés, comme le vin par exemple, datent de 10 000 ans ; les produits laitiers de 8 000 ans. À ce jour, ce sont 5 000 produits, végétaux et animaux, qui ont été référencés.

Les outils technologiques comme le séquençage haut débit ont permis ces dernières années des avancées spectaculaires dans l’exploration et la connaissance des écosystèmes fermentaires, leur biodiversité et leurs fonctionnalités : amélioration de l’arôme, de la texture des aliments, de leur valeur nutritionnelle, sécurisation du produit, remplacement d’additifs,…  L’extraordinaire diversité des aliments fermentés voit aujourd’hui coexister des produits ancestraux  avec des aliments et boissons standardisés et industrialisés produits à large échelle.

A côté de ces aspects de la maitrise du gout et de la sécurité des aliments, et depuis les années 1980, les chercheurs s’interrogent beaucoup sur les bénéfices santé de la consommation des aliments fermentés. Selon les régions du monde, ils représentent 5 à 40 % de notre régime alimentaire. Se pose alors la question de leur interaction avec notre système intestinal et notamment sa flore dont on sait toute l’importance pour la santé de l’Homme. Les microorganismes, par eux-mêmes et par les modifications qu’ils entrainent dans la composition de l’aliment,  ont énormément de vertus qui n’ont pas encore été étudiés à la mesure des enjeux sur le plan nutritionnel.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Microbiologie et chaîne alimentaire
Centre(s) associé(s) :
Bretagne-Normandie

Pour aller plus loin

La biodiversité des ferments au service de l’innovation alimentaire

Ciag Biodiversité des ferments. 25-06-2015. © Inra, Christophe Rocle
Ciag Biodiversité des ferments. 25-06-2015 © Inra, Christophe Rocle
Retrouvez les vidéos de ce carrefour de l'innovation agronomique, volet alimentation : la fermentation est l’une des plus anciennes techniques de transformation et de conservation des aliments. > Voir les vidéos