• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
RECYCLAGE d'emballages plastiques. © Fotolia, Lucastor

Recycler les plastiques à l’infini

En Europe, 58 millions de tonnes de plastiques sont produits chaque année.  Il en résulte 25 Mt de déchets dont à peine 20 % sont recyclés. Et si demain, les déchets plastiques redevenaient une matière première réutilisable à des coûts compétitifs, grâce à de nouveaux procédés biologiques ?

Mis à jour le 16/04/2013
Publié le 12/04/2013

La jeune société de chimie verte Carbios et l’Inra associent l'expertise de leurs chercheurs et de leurs technologies dans un partenariat (projet THANAPLASTTM) visant à développer de procédés biologiques innovants pour la valorisation des plastiques en fin de vie et la production de biopolymères, au sein du Toulouse White Biotechnology (TWB).

Les déchets plastiques en chiffres

• En 2011, la production mondiale des matières plastiques a augmenté de 10 millions de tonnes (+ 3,7 %) pour atteindre près de 280 millions de tonnes en 2011, dont 58 Mt en Europe (+ 2 %).

• Le plus gros utilisateur est industrie de l’emballage (plus de 100 Mt) et la région la plus consommatrice est l’Asie (100 Mt) suivie par les Amériques (70 Mt) et de très près par l’Europe (65 Mt).

• 25 millions de tonnes de déchets plastiques produits en Europe chaque année. 50 % des déchets sont enfouis ; 30 % sont incinérés et seulement 20 % sont recyclés.

• 60 000 sacs plastiques utilisés toutes les 5 secondes et 2 000 000 de bouteilles utilisées toutes les 5 minutes.

• La France est le 3e producteur européen de plastique, avec environ 7,22 millions de tonnes produites en 2008. Malheureusement, une fois à l'état de déchets, ces plastiques sont encore mal recyclés et valorisés sur le territoire avec 45 % de déchets plastiques mis en décharge : sur 3 millions de tonnes de déchets, 1,4 million est mis en décharge, 506 000 tonnes (soit 17 %) sont recyclées (retransformées en matières plastiques) et 1,1 million de tonnes sont valorisées (utilisées comme combustible).

• Aujourd’hui, il faut environ 400 ans pour que la grande majorité des matières plastiques se dégradent naturellement.

• Dans le Nord-est du pacifique, entre la Californie et Hawaï, les déchets produits par les activités humaines et déversés dans les océans sont acheminés par les courants marins vers un nouveau "continent" boulimique dont la taille atteint près de 3,5 millions de km².