• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
SIA 2014  - Dossier

Les agricultures du futur

L’agriculture de précision sur le terrain

Modéliser, simuler, télédétecter, automatiser, miniaturiser, robotiser… Les recherches de l’Inra pour concevoir et mettre au point des outils faisant appel aux nouvelles technologies permettent d’anticiper l’avenir pour mieux accompagner les agriculteurs dans le pilotage de leurs exploitations. Sur le stand de l’Inra, drones et robots de désherbage ont quitté les champs à la rencontre du public.

Mis à jour le 04/03/2014
Publié le 19/02/2014

De la parcelle agricole au territoire, l’agriculture de précision est l’un des champs de recherche des scientifiques de l’Inra. Le développement de la métrologie (science des mesures), de la robotique et des technologies de communication, permet aujourd’hui de proposer de nouvelles pratiques en gestion et des outils de diagnostic, de surveillance ou d’aide à décision.

Modéliser les futurs territoires

Sous l’influence de l’urbanisation croissante et du changement climatique, l’agriculture et les territoires sont en pleine mutation, les espaces de plus en plus convoités et ressources de plus en plus rares. L’unité Environnement méditerranéen et modélisation des agro-hydrosystèmes (EMMAH) mesure les impacts des changements planétaires sur l’agriculture et les territoires pour  accompagner les agriculteurs et les acteurs des territoires dans simulation et l’anticipation du futur.

  • Drone équipé d'une caméra sur le stand Inra.. © © INRA, MAITRE Christophe
    Drone équipé d'une caméra sur le stand Inra. © © INRA, MAITRE Christophe
    Sur le stand :

- des systèmes de mesure embarqués sur des drones pour caractériser les parcelles en fonction de l’humidité des sols et du développement végétal ;
- un système de mesure portatif pour l’analyse des eaux par colorimétrie ;
- la démonstration du rôle des hétérogénéités du sol sur l’écoulement d’eaux plus ou moins chargées.
- une solution technologique : la réutilisation des eaux usées en agriculture pour économiser l’eau et les fertilisants ;
- une aide au diagnostic : la télédétection appliquée au suivi du développement des cultures ;
- une démarche intégrative sur les territoires pour préparer l’avenir.

 

Survoler les champs, expertiser les sols

L'utilisation de drone pour la télédétection est une nouvelle avancée au service d'une agriculture de précision.. © © Airinov, © Airinov
L'utilisation de drone pour la télédétection est une nouvelle avancée au service d'une agriculture de précision. © © Airinov, © Airinov
L’unité de recherche Environnement et grandes cultures (Inra, AgroParisTech) conduit notamment des études sur la valorisation agronomique des produits résiduaires organiques au sein du territoire de la Plaine de Versailles et plus particulièrement par le suivi d’un site expérimental, QualiAgro.
Utilisé par l’Inra, le drone de la société française AirInov, permet d’acquérir des images aériennes infra-rouge à très haute résolution d’une parcelle en 20 minutes. Volant à basse altitude, le drone dépend moins des conditions météorologiques que le satellite pour réaliser des prises de vues en phase avec des pratiques agricoles ou une expérimentation au champ et les répéter dans le temps afin d'assurer un suivi des études. Le satellite présente l’avantage de pouvoir couvrir un vaste champ géographique en une seule prise de vue.

  • Sur le stand :

- Un drône ; des échantillons de sol et des mesures de réflectance ;
- une maquette : parcelle / paysage, un opérateur au sol et un satellite "en vol" 

 

Vers une culture zéro pesticides

Graines de BLEUET.. © © INRA, MATHEY Patrick
Graines de BLEUET. © © INRA, MATHEY Patrick
Les adventices des grandes cultures, communément appelées mauvaises herbes, peuvent être maîtrisées par des techniques alternatives aux herbicides ! Tel est le bilan d’une expérimentation menée depuis 12 ans par l’unité Agroécologie et l’unité expérimentale de Dijon-Époisses. Ces équipes détaillent sur le stand leurs travaux pour évaluer des systèmes de grandes cultures céréalières à faible usage de pesticides et d’herbicides.

  • Sur le stand :

- Le robot de désherbage guidé par GPS est une plateforme motorisée de taille réduite conçue pour se déplacer dans des parcelles agricoles. Le robot se déplace dans l’inter-rang d’une culture, et permet une pulvérisation de précision : il dépose l’herbicide uniquement sur les mauvaises herbes ;
- le jeu des 8 familles de la protection des plantes ;
- un échantillon de graines de « mauvaises herbes » (adventices) à observer !

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Centre(s) associé(s) :
Provence-Alpes-Côte d'Azur, Versailles-Grignon, Dijon Bourgogne Franche-Comté

Intrants d'avance

L’objectif de réduction de 50 % d’utilisation de pesticides affiché par le plan Ecophyto 2018 est ambitieux, il ne pourra être atteint que par des modifications substantielles des systèmes de cultures actuels. Lire la suite >

Pesticides. © Fotolia, Ewald Fröch

Pesticides, une trop grande dépendance

Rendant de fiers services à la production agricole, les pesticides nous ont entraînés dans une dépendance excessive à leur usage qui porte atteinte à l’environnement et à la santé des hommes. Troisième consommatrice mondiale de ces substances, l’agriculture française doit aujourd’hui trouver des pistes pour réduire son addiction. Lire la suite >

Des drones pour un meilleur suivi des pratiques agronomiques

Face aux contraintes économiques, réglementaires, environnementales de l’optimisation des intrants, la télédétection en agriculture s’avère un marché porteur. En partenariat avec la start-up Airinov, des chercheurs Inra d’Avignon sont impliqués dans une opération pilote d’usage de drones pour la gestion agronomique des parcelles en grandes cultures et en vigne. Lire la suite >