• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Effet de la sécheresse sur des reboisements d'eucalyptus. © ETIENNE Michel

La forêt face au réchauffement climatique

Par Cécile Poulain
Mis à jour le 18/11/2013
Publié le 16/10/2012

Le changement climatique modifie le fonctionnement de l’arbre et de la forêt. Certains effets peuvent être bénéfiques, la plupart sont néfastes en l’absence d’adaptation. Les extrêmes climatiques joueront sans doute un rôle décisif sur la viabilité des forêts. Malgré des incertitudes, les nombreuses recherches de l’Inra permettent d’entrevoir les impacts à venir, les peuplements les plus vulnérables ainsi que des pistes d’adaptation.

L’intensité du changement climatique à venir fait encore débat, mais son impact est maintenant bien connu : augmentation de la concentration en CO2 dans l’atmosphère, hausse des températures, modifications du régime pluviométrique. Les phénomènes climatiques extrêmes (sécheresses, canicules, tempêtes) augmenteront de fréquence. Favorisés par la température, maladies et ravageurs progresseront.  

Face à cette évolution du climat d’ici cent, voire cinquante ans, les forêts vont-elle s’adapter, se modifier radicalement ou dépérir ?

Pour répondre à ces questions, les chercheurs de l’Inra travaillent à décrypter le fonctionnement des écosystèmes de la forêt ainsi que le dialogue intime qu’ils entretiennent avec le climat. Car si les forêts vont subir les assauts du changement climatique, elles sont aussi capables de l’atténuer.

Ces interrogations sont d’autant plus importantes pour la forêt et sa filière bois qu’un sylviculteur plante aujourd’hui des arbres qui seront exploités dans cent ans.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Jean-Marc Guehl
Département(s) associé(s) :
Écologie des forêts, prairies et milieux aquatiques
Centre(s) associé(s) :
Grand Est - Nancy