• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Stand de l'Inra au Salon international de l'agriculture 2015 :  CHANGEMENT CLIMATIQUE , comprendre, s'adapter, innover. © Inra, NICOLAS Bertrand

Changement climatique & agriculture : comprendre, s’adapter, innover

Le  STAND  INRA au  SALON INTERNATIONAL DE L'AGRICULTURE  2015 (21 février - 1er mars).. © © INRA, NICOLAS Bertrand

Comprendre l’adaptation des arbres au changement climatique

Par des approches expérimentales et des modélisations, les chercheurs de l’Inra cherchent à comprendre le fonctionnement et la dynamique des forêts méditerranéennes dans un contexte de perturbations et de changement global. Objectif : gérer durablement les ressources forestières et prévenir les feux de forêts.

Mis à jour le 25/02/2015
Publié le 20/02/2015

L’URFM (unité de recherche Écologie des forêts méditerranéennes) construit et anime des projets de recherche-développement dans le domaine de l’écologie des perturbations en prenant en compte l’évaluation des risques biotiques (insectes ravageurs, pollution et perte de diversité génétique) et abiotiques (sécheresse, incendie).

Afin de développer une écologie plus prédictive, l’URFM met en œuvre une approche de modélisation des processus physiques et biologiques, en s’appuyant sur la simulation numérique et l’expérimentation.
• Étude de la dynamique de l’utilisation de l’eau et du bilan de carbone dans les forêts mélangées, hétérogènes en composition et en structure.
• Une approche mécaniste de la dynamique adaptative des populations à différentes échelles spatiales, basée sur l’étude des processus (plasticité, migration et adaptation génétique) contribuant à l’adaptation des arbres forestiers aux variations climatiques.
• Une approche originale de l’écologie du feu fondée sur la simulation numérique de la propagation et des impacts du feu et la caractérisation du combustible forestier.

Les domaines d’application des recherches de l'unité sont la gestion forestière et la conservation des ressources génétiques dans un contexte de changement climatique, ainsi que la prévention des incendies de forêt.

Sur le stand :

  • L’animation « Mont Ventoux ». Illustrer l’effet du changement climatique sur les forêts et engager le public par une « simulation interactive » du processus sur une maquette permettant d’avoir une vue d’ensemble de la composition et de la diversité actuelles des forêts du massif du Mont Ventoux ;
  • trois maquettes de la façade Nord représentant la composition actuelle et les changements prédits de la végétation en 2050 et 2100 à quatre altitude ;
  • une maquette « interactive » : le public pourra composer, à l’aide de figurines mobiles représentant les différentes espèces d’arbres, la forêt telle qu’elle pourrait être selon des scénarios climatiques, parfois hypothétiques, que nous ferons changer en faisant varier le climat le long de l’altitude ;
  • une maquette altitudinale permettra d’illustrer la méthode des « transplantations réciproques » qui est utilisée par les chercheurs pour évaluer si les peuplements forestiers sont adaptés à leur milieu et si elles sont capables de faire face au changement climatique ;
  • des autocollants « J’aime la forêt » et une fiche de renseignements sur la science participative sur la forêt et le changement climatique.
Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Écologie des forêts, prairies et milieux aquatiques
Centre(s) associé(s) :
Provence-Alpes-Côte d'Azur