• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer
FRELON asiatique à pattes jaunes, Vespa velutina nigrithorax. © Inra, Karine MONCEAU

Comment empêcher le frelon de faire son miel des abeilles

Par Patricia Léveillé
Mis à jour le 18/11/2013
Publié le 18/02/2013

Depuis sa découverte en France en 2004, le frelon à pattes jaunes dit frelon asiatique, Vespa velutina nigrithorax, s’est largement répandu à l’ensemble du territoire. Ce grand prédateur d’abeilles alarme les apiculteurs des régions les plus touchées car il apparaît comme un facteur supplémentaire du déclin des colonies déjà fragilisées.

Réclamé de longue date par le monde apicole, le frelon vient d’être classé espèce nuisible pour l’abeille domestique sur arrêté ministériel du 28 décembre 2012.

À l’Inra de Bordeaux, l’unité Santé et agroécologie du vignoble (Save) conduit des recherches sur la compréhension du comportement de chasse du frelon à pattes jaunes et des comportements assurant les régulations sociales au sein de la colonie. L’objectif appliqué de ces recherches est d’élaborer des méthodes de protection des abeilles sans effets néfastes sur l’environnement, en particulier en développant les pièges de diversion autour des ruches.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

  • Denis Thièry, directeur de l’unité Santé et agroécologie du vignoble (Save),
Département(s) associé(s) :
Santé des plantes et environnement
Centre(s) associé(s) :
Bordeaux Aquitaine