• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
À la découverte de Capsicum.

À la découverte de Capsicum

Au sein de la famille botanique des Solanacées, poivrons et piments appartiennent au genre Capsicum. Crus, cuits, séchés, en poudre ou en pâte, ils sont consommés de toutes sortes de façons. Ils sont également utilisés comme colorant, plantes médicinales ou plantes décoratives. À chacune de ces utilisations correspond un type variétal. L’Inra héberge une des plus grandes collections de piments au monde au domaine Saint-Maurice à Avignon. Un patrimoine que vous fait découvrir la spécialiste Anne-Marie Sage Palloix.

Par Patricia Léveillé
Mis à jour le 20/02/2018
Publié le 19/02/2018

Le piment appartient à la grande famille des Solanacées, dans laquelle le genre Capsicum comprend tous les piments. La dénomination Capsicum date du XVIe siècle et provient du latin qui signifie « boîte », ce qui correspond bien à la structure du fruit creux dans lequel sont stockées les graines. Il existe environ 25 espèces de Capsicum dont 5 sont cultivées (annuum, frutescens, chinense, baccatum et pubescens) et une vingtaine restées à l’état sauvage.

Une fabuleuse histoire

Lorsque Christophe Colomb part vers l’ouest, il rencontre les civilisations amérindiennes qui ont domestiqué le piment. Il le ramène en Europe en 1493. En l’espace d’un siècle, le piment se répand dans le monde entier. Son acclimatation aisée et sa facilité de culture ont permis aux gens du peuple de se fournir en épices. Les Portugais ont répandu des piments du Brésil en Afrique et en Inde. Les galions espagnols, à partir d’Acapulco et de Lima, ont exporté le piment vers Manille, la Chine et l’Asie du Sud-Est.

Laissez-vous conter la fabuleuse épopée de Capsicum, cette même et unique plante qui produit des fruits doux, les poivrons et des fruits brûlants, les piments : 

Vidéos réalisées dans le cadre du projet CultiVar.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Biologie et amélioration des plantes
Centre(s) associé(s) :
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Diversité génétique et variabilité génétique dans les populations du genre Capsicum, espèce Capsicum annuum (piment doux, piment fort, poivron).. © © INRA, SLAGMULDER Christian

Collection de Ressources Génétiques « Piment »

La collection Piment a débuté à l’Inra en 1962 et comprend actuellement plus de 1 500 accessions appartenant aux 5 espèces cultivées ainsi qu’à 7 espèces apparentées. Ces accessions sont originaires du monde entier (plus de 80 pays), présentant des caractéristiques de formes et couleurs spécifiques à chaque pays.

Diversité des fruits de piment

Un réseau de ressources génétiques a été créé en 1998 associant 12 partenaires dont 7 semenciers. Il permet la mise à disposition et la diffusion de ressources génétiques en participant à leur maintien et à leur évaluation.
Issue de ce réseau, la collection nationale de Capsicum présente 85 accessions et est constituée de variétés anciennes, de lignées sélectionnées à l’Inra ainsi que des accessions connues pour la présence de gènes identifiés, servant de géniteurs pour, par exemple, les résistances aux maladies.
Il a également été créé à l’Inra des collections scientifiques, requises pour la conduite des programmes de recherche : populations de lignées recombinantes, lignées haploïdes doublées issues d’androgenèse… représentant environ 900 accessions.

À quoi servent ces collections ?

  • Elles sont une source d'innovations variétales. En 1968, c’est une première : l'Inra met sur le marché le premier poivron hybride, Lamuyo, dont les fruits sont plus gros et qui présente une bonne résistance au virus de la mosaïque du Tabac. Il connaît un succès considérable.
  • Elles sont une source de connaissance : la collection de piments a permis d'alimenter de nombreuses recherches sur les mécanismes de résistance aux virus ou aux maladies. Le couple piment/virus est même devenu un modèle d'étude. > En savoir plus
  • L’étude de la diversité génétique (génotypage) de la collection de piments a permis de mieux comprendre le processus de domestication du genre Capsicum*.

Source : Centre de Ressources Biologiques Légumes (CRB-Leg)

* Référence : Nicolaï, M., Cantet, M., Lefebvre, V., Sage-Palloix, A.-M., Palloix, A. (2013). Genotyping a large collection of pepper (Capsicum spp.) with SSR loci brings new evidence for the wild origin of cultivated C. annuum and the structuring of genetic diversity by human selection of cultivar types. Genetic Resources and Crop Evolution, 1-25. , DOI : 10.1007/s10722-013-0006-0