Si cette lettre d’information ne s’affiche pas correctement, aller à la version en ligne

logo innover Inra2018. © Inra Innover avec l’Inra
N° 113
  Août 2019  
logo innover Inra2018. © Inra
  #Innover pour la santé et le bien-être des animaux d'élevage  
Portrait de Muriel VAYSSIER-TAUSSAT, cheffe du département de santé animal de l'Inra.. © Bertrand NICOLAS - Inra, NICOLAS Bertrand

Prévenir l’émergence des maladies infectieuses animales dont certaines peuvent également être des zoonoses, contrôler les risques infectieux, gérer les crises sanitaires, réduire l’usage des intrants chimiques et médicamenteux en élevage et œuvrer pour améliorer le bien-être animal font partie des enjeux et des défis que l’INRA et ses départements de recherche doivent relever. Nos recherches ont pour finalités l’élaboration de stratégies prophylactiques et de technologies de ruptures innovantes qui ont vocation à être déclinées en méthodes, en outils ou en produits efficients pour améliorer la détection, le contrôle, la prévention et la lutte contre les maladies infectieuses animales tout en garantissant le bien-être des animaux d’élevage. Source de connaissance et d’innovations, nos résultats permettent également d’éclairer la décision publique dans le domaine de la santé vétérinaire, de répondre aux attentes de la société soucieuse du respect de la santé et du bien-être des animaux d’élevage et de l’Homme.

Dans ce contexte, le domaine d’innovation de la santé en élevage (DI-ISE) se propose de mobiliser l’expertise et les compétences reconnues des unités de recherches ainsi que des infrastructures expérimentales, des plateformes technologiques de pointe, et des collections de souches d’agents pathogènes pour mettre en place des partenariats avec les acteurs socioéconomiques et développer des projets de recherches collaboratifs d'innovation. Ces projets ont pour objectifs i) de protéger les animaux contre les maladies (via la vaccination par ex.) ii) améliorer le diagnostic des maladies en particulier en les détectant le plus précocement possible, iii) produire et tester de nouvelles solutions anti-infectieuses, iv) évaluer la valeur santé d’ingrédients alimentaires et de molécules bioactives et v) mettre en place et valider des outils numériques connectés d’aide à la décision en s’appuyant sur l’utilisation des bases de données en santé animale. En synergie avec l’Institut Carnot France Futur Elevage, le DI-ISE promeut des innovations pour la santé en élevage au travers de projets interdisciplinaires en exploitant des leviers tels que la génétique, le microbiote, l’alimentation ou la gestion des systèmes d’élevage. Les produits de ces innovations doivent permettre aux partenaires industriels de diversifier et compléter la gamme de leurs produits pour répondre aux attentes du monde de l’élevage.
 
MURIEL VAYSSIER-TAUSSAT
Chef du Département Santé Animale
Mustapha Berri
Chargé de Partenariat et d’Innovation

Résultats de recherche et innovations
Veau dans la
Vers une nouvelle solution vaccinale contre le virus respiratoire syncytial bovin

Développé dans le cadre du projet européen SAPHIR, un vaccin contre le virus respiratoire syncytial bovin efficace en une seule administration a fait preuve de son efficacité chez les jeunes bovins. Un test DIVA associé vient renforcer l’intérêt de ce vaccin.

Méthanisation nouvelle génération : le traitement des déchets au service de la durabilité des filières
Dossier - Méthanisation nouvelle génération : le traitement des déchets au service de la durabilité des filières

Ce dossier présente des avancées technologiques issues des travaux de recherche du LBE (Laboratoire de Biotechnologie de l'Environnement UR 005), qui vont au-delà de la méthanisation et qui peuvent apporter des solutions aux problématiques actuelles de traitement des déchets et des effluents, tout en contribuant au développement de modèles économiques circulaires, en accord avec les objectifs de développement durable définis par les Nations Unies (SDGs).

Sommaire
   1 - Concilier réduction de la pollution, bioéconomie et bouclage des cycles
   2 - La vision du LBE
   3 - Connaissance et gestion des intrants
   4 - Procédés de bioconversion
   5 - Retour au sol, approche filière
3 questions à la startup Agriodor. Bruche, féverole.. © Inra
3 questions à une jeune pousse : Agriodor

Fruit de cinq années de recherches à l’Inra, Agriodor propose de remplacer les insecticides par des attractifs olfactifs comme un outil de biocontrôle. Ené Leppik, présidente d’Agriodor nous présente cette startup qui, depuis sa création en janvier 2019, met l’odeur au service de l’agriculture.

publication Solagro. © Inra-Solagro
Changer d’alimentation pour préserver notre santé et notre environnement : les résultats du projet BioNutriNet

Pour la première fois en France, une étude montre à partir de données individuelles que le régime alimentaire des consommateurs de « bio », permet de préserver les ressources naturelles et le climat. Ces travaux confortent de nombreuses études et scénarios sur la non soutenabilité des régimes trop carnés, trop riches en protéines animales mais tiennent compte des modes de production des aliments (bio ou conventionnel). Ils font également écho aux nouvelles recommandations de santé publique France. L’étude des liens entre un « régime bio » et la santé a également été amorcée.

Vitis riparia Gloire de Montpellier © Pierre-François Bert
Vigne : le génome d’un porte-greffe enfin séquencé

Les chercheurs de l’Inra et de l'Institut des sciences de la vigne et du vin (ISVV) de l'université de Bordeaux publient la première séquence du génome d’un porte-greffe de vigne. Ces résultats présentent l’assemblage et l’annotation du génotype d’origine américaine Vitis riparia « Gloire de Montpellier ». Seule la vigne européenne (Vitis vinifera) avait été séquencée jusqu’ici. Dans la plupart des vignobles du monde, elle est cultivée greffée sur des porte-greffes qui lui confèrent résistance à des ravageurs du sol tel que le Phylloxera ainsi qu’une capacité d’adaptation à des environnements variés. Cette séquence de grande qualité ouvre de nouvelles voies vers l’identification de gènes d’intérêt agronomique absents chez la vigne européenne (résistance aux maladies et ravageurs, adaptation au milieu) dont certains spécifiques des racines. Cela permet également d’envisager de nouvelles perspectives pour l’amélioration de la vigne et de sa culture, soumise à de fortes pressions d'agents pathogènes, à des conditions de culture sous contraintes et au changement climatique. Ces travaux sont publiés dans la revue Scientific Data le 19 juillet 2019.

Nos partenariats, nos projets
Incubateur inter-universitaire Impulse
L’Inra, nouveau membre associé de l’Incubateur Inter-universitaire IMPULSE.

L’Institut National de la Recherche Agronomique rejoint le CEA, le CNRS, l’IRD, l’INSERM aux côtés d’Aix-Marseille Université et d’Avignon Université ainsi que de l’ENSAM, l’EMSE et de l’Ecole Centrale Marseille, en adhérant à l’Incubateur Inter-universitaire Impulse, pour dynamiser et favoriser l’innovation, la création d’entreprises et d’emplois sur le site d’Aix-Marseille et Avignon.

Plateformes, équipements
Panel de l'offre : MGPS-BioAster
Rapprochement stratégique entre MétaGénoPolis (MGP) et BIOASTER : une offre technologique étendue pour l’exploration du microbiote

Dynamiser la recherche sur le microbiote

Deux lauréats du Programme des Investissements d’Avenir (PIA), Metagenopolis-INRA (démonstrateur pré-industriel, Lauréat 2012) et BIOASTER (L’Institut de Recherche Technologique en microbiologie, Lauréat 2012), affichent leur volonté de dynamiser ensemble la recherche autour du microbiote à travers la signature d’ un accord afin de proposer une offre de collaboration sur mesure, commune et cohérente vis-à-vis des enjeux et attentes industrielles dans le domaine du microbiote humain et animal.

Poule proche d’un échographe portatif utilisé dans la mesure du gras chez les volailles. © Inra, Christophe Staub
Echographier le tissu adipeux sous-cutané, saut technologique et expertise

Dans le cadre de projets soutenus par la région Centre-Val de Loire, des équipes de l’unité expérimentale Physiologie animale de l'Orfrasière (UEPAO) et de l’unité mixte de recherche Physiologie de la reproduction et des comportements (UMR PRC) ont utilisé l’imagerie médicale pour déterminer la masse graisseuse des animaux d’élevage. Un progrès qui pourrait intéresser notamment les éleveurs, les sélectionneurs et les fabricants d’aliments... Le point sur cette nouvelle technique avec Joëlle Dupont*, Pascal Froment*, Christelle Ramé*, Eric Venturi**, Marine Cirot**, Christophe Staub**.

Carrefours de l'Innovation Agronomique

Contenu multimédia
Gestion du risque en agriculture

Sécheresse, gel, invasions biologiques, instabilités des marchés…, les risques auxquels le secteur agricole est exposé sont nombreux et souvent inter-corrélés. Le colloque du 27 juin 2019 a été l’occasion d’envisager la façon dont les agriculteurs peuvent composer avec ces risques ou s’en prémunir et la manière dont les politiques publiques sont susceptibles de les accompagner. Il a aussi permis de considérer les solutions d’atténuation disponibles à l’échelle des filières ou des territoires.

Les quatre Carnot portés par l'Inra

Vos portails thématiques vers la recherche publique !

logo Qualiment
 

Qualiment

Direction : Catherine Renard
Chargée d'affaires : Pauline Souvignier


 

France Futur Élevage

Direction : Thierry Pineau
Chargée d'affaires : Fanny Wacquet


 

Bioénergies, biomolécules et matériaux biosourcés du carbone renouvelable

Direction : Jean Tayeb
Chargée d'affaires : Coraline Caullet


 

Plant2Pro

Direction : Carole Caranta
Chargées d'affaires : Alice Valles et Fiona Bourdoncle

« Carnot » est un label accordé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.
Ce label vous garantit l'excellence scientifique des laboratoires de recherche ainsi que le professionnalisme quant à la gestion des contrats de recherche et la relation partenariale.


Offres de technologie
utilisation de bactéries probiotiques dans la prévention et le traitement contre le cancer
Utilisation de bactéries probiotiques dans la prévention et le traitement contre le cancer

La souche de Lactobacillus brevis a été isolée à partir de pulque (boisson alcoolisée d'origine mexicaine).

Agent de mouture végétal pour le broyage de matière minérale. © Inra
Agent de mouture végétal pour le broyage de matière minérale

Le procédé propose d’incorporer une faible quantité de matière végétale à la matière minérale à broyer.



Dispositifs de partenariat
Parterre d'hortensias roses et bleutés.. © Inra, NICOLAS Bertrand
LabCom MATCH : Méthodes Alternatives aux Traitements Chimiques de l’Hortensia [ANR]

Un laboratoire commun avec l’unité IRHS et l’entreprise Hortensias France Production, pour développer des outils et méthodes innovantes afin de limiter l’utilisation de la chimie de synthèse dans la production d’Hortensia.

ANITI
Le centre Inra Occitanie-Toulouse, partie prenante du projet ANITI sur l’intelligence artificielle

Le projet toulousain ANITI (Artificial and Natural Intelligence Toulouse Institute) a obtenu une labellisation 3iA faisant de lui un des quatre instituts interdisciplinaires en intelligence artificielle français. Ces structures souhaitées par le Gouvernement travailleront en réseau afin de faire de la France un des leaders mondiaux en intelligence artificielle. Le centre Inra Occitanie-Toulouse est partie prenante de cette dynamique. 



Vient de paraître
rapport d'activité 2018
2018, une année féconde pour l'Inra

Recherche d’excellence, production d’innovations, renforcement des collaborations scientifiques en France et à l’international, développement des sciences participatives, création d'un établissement unique à l'horizon 2020... Ce rapport est le reflet de l’aventure humaine et progressiste que les femmes et les hommes de l’Inra vivent avec fierté depuis plus de 70 ans, avec pour objectif constant de servir l’intérêt général tout en repoussant les limites de la connaissance. 

Partenariat et transfert pour l'innovation : chiffres clés 2018. © Inra
Partenariat et transfert pour l'innovation : chiffres clés 2018

Le plan d'action pour l'innovation à l'Inra a structuré le partenariat autour de 17 domaines, favorisé une innovation collaborative et une valorisation diversifiée par la création de start-up. Il développe une culture de l'innovation en interne. En 2018, plus de 400 partenaires socio-économiques se sont engagés avec l'Inra dans 338 contrats signés dans l'année. Parmi eux, 59 % d'entreprises - dont une proportion plus importante d'entreprises étrangères - et un poids plus fort des acteurs de la société. 320 familles de brevets et 440 certificats d'obtentions végétales constituent le portefeuille Inra 2018 tandis que 14 nouvelles entreprises ont créées dans les 5 dernières années à partir de résultats de recherche obtenus dans les laboratoires propres et unités mixtes de recherche de l'Inra.

Couverture du recueil des faits marquants AlimH 2018
Une année de travaux au cœur du département Alimentation humaine

Découvrez le recueil des faits marquants du département Alimentation humaine pour l'année 2018 !

Research & Innovation 2019 CEPIA Division Cover. © Inra, Melanie Delclos
Recherches et Innovations 2019 - Pour l'Aliment et les Bioproduits

L'édition 2019 vient de paraître ! Découvrez un panorama de nos résultats de recherche dans l'édition 2019 de Recherches et Innovations - Pour l'Aliment et les Bioproduits réalisé par le département CEPIA.

Chaque année, cette parution propose à l'ensemble de nos partenaires une vue d'ensemble des travaux menés au sein du département CEPIA.



Agenda
10-13 sept 2019
L'Inra au SPACE 2019
Rennes - Parc des Expositions Rennes Aéroport
17-18 sept 2019
Université d'été de nutrition
Clermont-Ferrand
18-19 sept 2019
Tech & Bio 2019
Bourg-lès-Valence (26)
26 sept 2019
Conférence : Alimentation et changements climatiques, s’adapter ou disparaître
Nantes
02-04 oct 2019
Participation de l'Inra au Sommet de l'élevage 2019
Grande Halle d'Auvergne
10 oct 2019
Journée technologique : Plantes et adaptation au changement climatique
Montpellier
11 oct 2019
Plantes de services & Services des plantes
Paris (9e)
15-16 oct 2019
Les assises de l'agriculture et de l'alimentation 2019
Rennes - Couvent des Jacobins
05 nov 2019
Améliorer la qualité nutritionnelle des aliments : quelles attentes des consommateurs ? Quelles difficultés ? Quelles solutions ?
Paris
19 nov 2019
Carrefour pois et féverole
Paris (14e)

Directeur de Publication : Philippe Mauguin
Rédacteur en chef : Jean-Michel Chardigny
Secrétaire d'édition : Nadine Brault
La lettre Innover avec l'Inra est produite par la Direction du Partenariat et du Transfert pour l'Innovation de l'Inra.
Pour toute information, adressez un message à : NLdpti@inra.fr
A tout moment, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art 34 de la loi « Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978 »).
Pour plus d'informations sur notre politique de gestion de vos données, cliquez ici

Se désabonner de la lettre électronique