Si cette lettre d’information ne s’affiche pas correctement, aller à la version en ligne

logo pour la newsletter La lettre aux entreprises
N° 81
  Mars 2016  
logo pour la newsletter
  Le consortium public-privé sur le biocontrôle est opérationnel 
Le 4 octobre 2007, l'INRA, en partenariat avec le Crédit Agricole et de Groupama, a présenté lors d'un colloque introduit par Michel Barnier, Ministre de l'Agriculture, les résultats de la prospective -Agriculture 2013.,Hervé Guyomard, directeur scientifique société, économie et décision, Inra.,. © Inra, MAITRE Christophe

36 acteurs, publics et privés ont décidé de s’associer et d’unir leurs efforts pour développer l’industrie française du biocontrôle et offrir aux agriculteurs un plus grand nombre de produits en substitution aux produits phytosanitaires.

L’ambition du consortium est d’aider à porter la part du biocontrôle à 15 % du marché français de la protection des plantes (5 % aujourd’hui) et à multiplier par quatre les emplois directs et indirects liés à l’industrie française du biocontrôle.

A cette fin, seront développés des projets de nature précompétitive intéressant un maximum de partenaires et visant à structurer un socle de connaissances appliquées.  Ces dernières nourriront un agenda de recherches compétitives mises en œuvre dans le cadre de projets publics-privés plus circonscrits qui pourront être mis en œuvre en lien avec le plan Ecophyto ou le programme Investissement d’Avenir.  Le consortium s’intéressera aux questions de réglementation et d’évaluation des produits et agents de biocontrôle.   

Rappelons qu’il s’agit là de la première traduction concrète des recommandations du rapport de la mission Agriculture et Innovation 2025.

Hervé Guyomard
Président de l’Assemblée générale du consortium public-privé sur le biocontrôle

> Pour en savoir plus sur le consortium

Résultats de recherche et innovations
. © Inra
Bioaérosols et compostage

Valider l’utilisation d’indicateurs moléculaires microbiens des bioaérosols de compostage pour évaluer leur dispersion dans l’atmosphère et décrire la sphère d’influence d’une plateforme de compostage

Troupeau de vaches Montbéliardes en pature sur une prairie.. © © INRA, SLAGMULDER Christain
La détection automatique des boiteries : un pas vers l’élevage de précision

Les boiteries affectent de façon importante la santé des vaches laitières. Des capteurs associés à une modélisation du comportement des animaux, ont permis de détecter les boiteries à différents stades d’évolution. Ces travaux marquent les prémices dans la mise au point de systèmes automatiques contribuant au maintien des troupeaux en bonne santé.

Effets du virus GPGV sur différents cépages en Italie. © Giampetruzzi et al. 2012, Giampetruzzi et al. 2012
Deux nouveaux virus de vigne identifiés en France en 2015

Les vignes françaises sont touchées par de nombreuses maladies causées par différents virus. Le Grapevine Pinot gris virus (GPGV) et le Grapevine Red globe virus (GRGV) ont été découverts pour la première fois en France, par deux équipes de recherche de l’Inra à Bordeaux et à Colmar. Ces virus pourraient être associés à des pathologies affectant les vignes françaises, en particulier pour le GPGV, qui semble être associé à la symptomatologie rappelant celle du court-noué. 

Préparation des extraits algaux. © Studio FUN IMAGES, Laurent Rannou
Des algues marines pour réduire l’utilisation des antibiotiques en élevage

Dans le cadre d’un partenariat avec le groupe Olmix, des chercheurs de l’Inra ont montré qu’un composé extrait d’algues vertes inhibe in vitro la croissance de bactéries pathogènes et stimule la production de médiateurs de l’immunité par des cellules épithéliales intestinales. Une telle préparation pourrait être utilisée dans l'alimentation des animaux d’élevage pour améliorer leur robustesse face aux infections et ainsi réduire l’utilisation des antibiotiques. Ces résultats sont publiés le 8 mars 2016 dans le Journal of Applied Phycology.

. © CNRS, Vincent Moncorgé
Le microbiote intestinal : un nouvel allié pour une croissance optimale

Le microbiote intestinal est nécessaire à une croissance post-natale optimale et contribue à la détermination de la taille des individus adultes, notamment en cas de sous-alimentation. L’élément clé de cette relation est le facteur de croissance Insulin-like Growth Factor-1 (IGF-1) dont la production et l’activité sont en partie contrôlées par le microbiote. C’est ce que viennent de démontrer, chez la souris, des chercheurs de l’Institut de génomique fonctionnelle de Lyon (CNRS/ENS Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1), du laboratoire CarMeN (Inserm/Inra/Université Claude Bernard Lyon 1/Insa Lyon)1, et de l’unité BF2I (Inra/Insa Lyon)2. Ces résultats, publiés le 19 février 2016 dans Science en collaboration avec des chercheurs de l'Académie des sciences de la République tchèque, montrent de plus que certaines souches de bactéries intestinales, appartenant à l’espèce Lactobacillus plantarum, peuvent favoriser la croissance post-natale des animaux, ouvrant ainsi une nouvelle piste pour lutter contre les effets délétères de la sous-nutrition chronique infantile.  

filière biodiesel de colza. © Min.Agri.Fr, Cheick.Saidou
Evaluer les impacts environnementaux du développement de la  filière biodiesel de colza en France

Les bilans environnementaux sont complexes à mettre en œuvre. L’Inra, AgroParis Tech et *Terres Inovia ont travaillé à la mise au point d’une méthodologie combinant modèles et outils pour évaluer l’impact du développement de la filière biodiesel de colza sur l’environnement et sur les changements d’affectation des sols.

Nos partenariats, nos projets
. © Inra
POnTE : épidémiologie et gestion intégrée des ravageurs pour différentes bactéries [H2020]

Vers des outils de diagnostic, de surveillance et de gestion d'agents pathogènes transmis par insectes vecteurs émergents en Europe.

SIA 2016 : Signature Avril et l’Inra. © Inra
Avril et l’Inra s’associent pour mieux répondre aux enjeux d’avenir de l’agriculture française et mondiale

Les deux partenaires ont signé un accord-cadre portant sur l’alimentation humaine, l’alimentation animale et la chimie verte du carbone renouvelable dans un objectif partagé d’inscription des systèmes agricoles et alimentaires dans un développement durable et économiquement viable.

Le mercredi 2 mars 2016, l'Inra a signé des accords avec trois acteurs du monde agricole : l'Acta, Arvalis et TerresInovia. © Inra
L'Inra et l’ACTA - les Instituts Techniques Agricoles renouvellent leurs collaborations

François Houllier, Président directeur général de l’Inra, Jacques Lemaitre, président de l’ACTA - les Instituts Techniques Agricoles, Bernard de Verneuil, Président de Terres Inovia, Jacques Siret, Président de Terres Univia et Jacques Mathieu Directeur Général d’ARVALIS-Institut du végétal ont annoncé et signé le 2 mars 2016 des accords pour renouveler leurs collaborations à la lumière des réflexions et propositions de la Mission Agriculture-Innovation 2025 (A&I 2025).

Plateformes, équipements
nouvelle plateforme de phénotypage haut-débit intégrée à PHENOME. © Inra
Phéno3C : la nouvelle plateforme de phénotypage au champ

La plateforme de phénotypage haut-débit, Phéno3C permet d’étudier, en conditions semi-contrôlées, les effets du changement climatique (stress hydrique et CO2) sur la performance des plantes de grande culture en plein champ. Pheno3C est ouverte à la communauté scientifique de phénotypage, publique et privée, au niveau national et international.

Focus spécial "Salon Internationnal de l'Agriculture"

Retrouvez dans le dossier ci-dessous, les vidéos de nos rencontres en direct du SIA2016.

Dossier Rencontres SIA 2016. © rustneversleeps, rustneversleeps
Dossier - Les rencontres du SIA 2016 : Agriculture-Innovation 2025

Les rencontres professionnelles du Salon de l'agriculture 2016 restituent les propositions issues de la mission « Agriculture Innovation 2025 », mission conduite entre mars et octobre 2015 par l'Irstea, AgroParisTech, l'Acta et l'Inra. Chacun des neuf axes thématiques identifiés dans la mission fait l'objet d'une rencontre.

Sommaire
   1 - Rencontre Agroécologie
   2 - Gestion du risque sanitaire en agriculture et biocontrôle
   3 - Rencontre Agriculture numérique
   4 - Rencontre Robotique
   5 - Rencontre génétique végétale et animale
   6 - Rencontre Bioéconomie
   7 - La formation : un enjeu du rapport agriculture et l’innovation 2025
   8 - Innovation ouverte en agriculture : enjeux, pistes et conséquences pour la R&D agricole
   9 - Rencontre Economie agricole
   10 - L’avenir de la forêt française
   11 - Colloque Agriculture et Innovation 2025 : vidéos
Les trois Instituts Carnot portés par l'Inra

Vos portails thématiques vers la recherche publique !


 

Qualiment

Direction : Catherine Esnouf
Chargée d'affaires : Pauline Souvignier


 

Institut Carnot en Santé Animale

Direction : Etienne Zundel
Chargée d'affaires : Fanny Wacquet


 

Bioénergies, biomolécules et matériaux biosourcés du carbone renouvelable

Direction : Paul Colonna
Chargé d'affaires : Alexandre Brosse

« Institut Carnot » est un label accordé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.
Ce label vous garantit l'excellence scientifique des laboratoires de recherches ainsi que le professionnalisme quant à la gestion des contrats de recherche et la relation partenariale.


Offre de technologie
Système et procédé de détection et de quantification par spectrométrie de masse par activation d'espèces moléculaires ionisées. © Inra
Méthode de quantification par spectrométrie de masse

Méthode, par spectrométrie de masse, basée sur le transfert de charge permettant l’analyse et le dosage de polymères et autres assemblages fragiles



Agenda
Instituts Carnot. © Inra
02 juin 2016
Paris
Journée Recherche - Innovation – Transfert pour les filières alimentaires et ingrédients, chimie et matériaux

Rencontres 3BCAR-Qualiment : Les RDV d’affaires sont ouverts ! RDV  à ne pas manquer pour les entreprises des filières alimentaires et ingrédients, bioénergies, biomolécules et matériaux biosourcés


04-06 avr 2016
2nd Euro-Mediterranean Symposium on Fruit and Vegetable Processing
Avignon, France
10 avr 2016 - 01 jan 1970
Climwine 2016
Bordeaux
26 avr 2016
Feed-a-Gene Stakeholder Day 2016
Aarhus, Foulum, DK
28 avr 2016
Dynamiques de développement des systèmes agricoles et alimentaires biologiques
RENNES (35)
23-25 mai 2016
3ème Conférence européenne de l'agroforesterie
Montpellier
31 mai - 01 juin 2016
Premières rencontres francophones sur les légumineuses
Dijon


Vient de paraître
Forêt et tempêtes. © Inra, Pierre Trichet
La forêt face aux tempêtes

Lothar et Martin, les deux tempêtes de 1999, sont le point de départ d'un nouveau travail des scientifiques sur la vulnérabilité des forêts. Dix ans plus tard, et après une nouvelle tempête, Klaus, qui a frappé le Sud-ouest, la communauté scientifique apporte les réponses des investigations et recherches engagées ainsi que les enseignements qui en ont été tirés. « La forêt face aux tempêtes » restitue les résultats de cet ambitieux programme de recherche conduit sur la décennie. La modélisation pour identifier les mécanismes de propagation des dégâts forestiers lors de tempêtes prolonge aujourd’hui ces résultats.

Emergence de l’agroécologie et perspectives pour le futur. © Inra
Emergence de l’agroécologie et perspectives pour le futur

Le cahier de l'ANR "Émergence de l'Agroécologie" réalise un bilan des dix années de financement sur projets dans le domaine de l'agriculture et des écosystèmes, pour les 3 programmes ADD-SYSTERRA-AGROBIOSPHÈRE

Chaufferie biomasse © Pauline Merz
Comment dynamiser les filières biomasse pour l’énergie ?  

Résultats de l’étude sur le potentiel de développement des filières de production  d’énergie à partir de la biomasse


Directrice de publication : Odile Whitechurch
Rédactrice en chef : Anne Perraut
 
La lettre aux entreprises est produite par la Direction du Partenariat et du Transfert pour l'Innovation de l'Inra.
Pour toute information, adressez un message à : dpti@paris.inra.fr
 
A tout moment, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent
(art 34 de la loi «Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978»).

Se désabonner de la lettre électronique